Avion en retard ou annulé, quels sont vos droits ?

Comment et combien vous faire indemniser

Votre avion est en retard ou a carrément été annulé ? Vous vous demandez si vous avez droit à une indemnisation ? Et bien la réponse est oui ! Enfin sous certaines conditions. Je vous explique tout dans cet article.

Sachez tout d’abord que vous pouvez obtenir entre 250 € et 600 € d’indemnisation par personne pour un retard ou une annulation. Une condition essentielle doit toutefois êtes respectée : le retard ou l’annulation doit être dépendant de la compagnie aérienne.

5 ans pour vous faire indemniser.

Ainsi, si un terrible orage vous empêche de décoller, vous ne pourrez pas être indemnisé. Ce qui est plutôt logique car la compagnie fait preuve de responsabilité en restant au sol, plutôt que de risquer la vie des passagers.

Par contre, si les pilotes sont en grève, qu’un steward manque à l’appel en empêchant l’avion de décoller (ça m’est arrivé) ou que l’avion présente un problème technique, alors là oui, vous pouvez réclamer une indemnité. Et il ne faut pas hésiter !

En France, vous avez 5 ans pour vous faire indemniser. Mais attention, cette durée est différente selon les pays.

A savoir : pour prétendre à une indemnisation, il faudra que votre vol ait au minimum 3 heures de retard à atterrissage.


Le montant de l’indemnité

Le montant de l’indemnité dépend de la distance parcourue :

  • 250 euros pour tous les vols de 1500 kilomètres ou moins
  • 400 euros pour tous les vols intracommunautaires de plus de 1500 km et pour tous les vols de 1500 à 3500 kilomètres
  • 600 euros pour tous les autres vols

Comment procéder ?

2 solutions s’offrent à vous :

  • Traiter en direct avec la compagnie aérienne
  • Passer par un intermédiaire comme Flightright

Si vous décidez de traiter en direct, il vous faudra envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception au siège de la compagnie aérienne. En cas d’absence de réponse ou de refus, vous pourrez compléter un formulaire de demande de conciliation que vous enverrez au greffe du tribunal d’instance.

Dans votre lettre recommandée, joignez bien la copie d’une preuve comme quoi vous étiez bien dans l’avion en retard : carte d’embarquement ou étiquette collée sur votre bagage en soute.

Si vous avez un doute sur la possibilité de vous faire indemniser ou pas, il existe un site qui vous permettra de savoir en quelques clics si votre vol peut vous être remboursé. Il s’agit du site Flightright.fr

Il vous suffit d’indiquer les éléments suivants :

  • vos villes de départ et d’arrivée
  • la date du vol
  • le numéro de vol

Et le tour est joué !

Vous pourrez aussi passer par Flightright pour vous faire indemniser si vous n’avez pas le temps (ou l’envie) de vous lancer vous-même dans une procédure.

Photo ©phaisarnwong2517 AdobeStock

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Commentaire
  • Karen
    30 août 2019

    J’ai déjà eu à faire face à un retard d’avion lorsque je suis allée à Rodrigues. C’était vraiment horrible et vu que je ne savais pas quoi faire, je n’ai fait que patienter…

Précédent
10 meilleures choses à faire et à voir à Edimbourg
Avion en retard ou annulé, quels sont vos droits ?